Accueil » Maison » Maison Basse Consommation
Maison Basse Consommation
Maison Basse Consommation

Maison Basse Consommation

Le 1er janvier 2013, la norme RT 2012 (réglementation thermique 2012) est entrée en vigueur imposant ainsi pour tous les logements neufs la construction de Bâtiment Basse Consommation (BBC). Une maison basse consommation doit consommer moins de 50 kWh/m²/an avec une variation entre les régions car on ne chauffe pas autant son logement dans le sud par rapport au nord.Maison Basse Consommation

Une maison basse consommation, c’est quoi ?

Une maison basse consommation consomme donc entre 40 et 65 kWh/m²/an. Cela prend en compte la consommation de chauffage, la production d’eau chaude, le refroidissement, l’éclairage et les auxiliaires de chauffage. Pour ce faire, la maison certifiée BBC est construite avec des technologies innovantes comme les énergies nouvelles, l’isolation renforcée et l’étanchéité à l’air.

Pour atteindre ces performances thermiques et phoniques, les constructeurs prévoient une isolation thermique renforcée avec une isolation par l’extérieur et du double ou du triple vitrage. Le poêle et la chaudière à bois sont prisés comme mode de chauffage pour les maisons individuelles.

Bien sûr tout cela a un coût, il faudra compter sur un investissement de 15 % supérieur à une maison traditionnelle mais ce surcoût est rentabilisé grâce aux économises d’énergie. On estime , sur 20 ans, une économie réalisée entre 5 000€ (pour un logement neuf en immeuble) et 15 000€ (pour une maison individuelle).

Les avantages d’une maison basse consommation

Pour définir le niveau de performance d’un habitat, il existe différentes classes notées de A à G, A  correspondant aux logements les moins gourmands énergétiquement et, donc, au label BBC. La maison basse consommation avec sa classe A vous garantit une faible consommation d’énergie et une faible émission de gaz à effet de serre.

Avec un logement BBC, vous économiserez jusqu’à 75 % sur vos factures d’énergie par rapport à un bâtiment construit avant 1975 (ce qui concerne les deux tiers des bâtiments en France) et jusqu’à 30 % par rapport à un bâtiment construit sous la norme RT 2005 (réglementation thermique 2005).

Par exemple, pour une maison de 100 m², comptez 250€ de dépense annuelle de chauffage.

On n’y pense pas assez, mais revendre sa maison n’est pas toujours chose aisée. Mais la revente d’une maison basse consommation permet de réaliser une plus-value plus importante qu’avec une maison traditionnelle. Les normes deviennent de plus en plus contraignantes entraînant de lourds travaux lors d’un achat alors qu’avec une maison BBC, les futurs propriétaires sont tranquilles de ce côté-là. La revente de l’énergie peut également intéresser les futurs acquéreurs.

Si vous êtes sensible à l’environnement, faire le choix d’une maison BBC, donc écologique, paraît évident. A l’heure où on lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, il est de bon ton de maîtriser l’impact de son logement sur l’environnement. La norme BBC aide à faire des économies sur les matières premières et sur les ressources naturelles.

Un confort exceptionnel grâce à la température homogène et agréable tout au long de l’année. Profitez également d’un confort acoustique grâce à une bonne isolation et à une ventilation double flux qui empêche les entrées de sons dans les bouches d’aération. La ventilation performante vous assurera une bonne qualité de l’air.

Des avantages financiers pour acquérir une maison basse consommation

– L’exonération partielle ou totale de la taxe foncière pendant 5 ans pour la construction d’une maison basse consommation. Consultez votre commune pour connaître les modalités.

– Le PTZ+ (Prêt à Taux Zéro plus) permet de financer, sans intérêts, une maison basse consommation. Celle-ci doit être votre résidence principale l’année qui suit l’achèvement des travaux. Ce prêt est destiné aux primo-accédants, c’est-à-dire aux personnes qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale depuis les 2 dernières années qui précèdent la demande.

– La loi Duflot ( qui remplace le dispositif Scellier) permet aux personnes qui achètent pour louer de bénéficier  d’un avantage fiscal. Elle permet d’obtenir une réduction d’impôts de 18 % du prix de l’achat, plafonné à 300 000€. Il faut cependant s’engager à louer son bien pendant 9 ans en respectant les plafonds de loyer.

– Le bonus de COS ( Coefficient d’Occupation des Sols) permet d’obtenir lors de la construction de votre maison BBC, dans certains cas, une autorisation de dépassement du COS de 30 %.

– En achetant ou en construisant votre maison BBC, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt sur les intérêts de 40 % d’emprunt sur une période de 7 ans. Cependant, votre logement doit être votre résidence principal. Le plafond de ce crédit peut atteindre jusqu’à 3 000€ par an pour un couple sans enfant.

L’équipement (chauffe-eau solaire, pompe à chaleur, panneaux photovoltaïques…) fait également l’objet de crédits d’impôt.

Les différents labels

Le nouveau label Effinergie + permet d’obtenir une maison dont les besoins sont diminués de 20 % par rapport à une maison bénéficiant de la norme RT 2012 et donc de se rapprocher vers les BEPOS (Bâtiments à Énergie Positive).

Le Ministère de l’Égalité des territoires et du Logement et le Ministère de l’Écologie ont mis en place deux autres labels : HPE (Haute Performance Énergétique) et THPE (Très Haute Performance Énergétique).

Pour aller plus loin Maison Basse Consommation

Si vous aimez être toujours en avance sur votre temps, pourquoi ne pas se renseigner sur la RT 2020 qui, comme son nom l’indique, devrait entrer en vigueur en 2020 avec pour base les maisons passives.

Les maisons passives restent dans la même lignée que les maisons BBC, c’est-à-dire que le but est de consommer le moins possible d’énergie grâce à une bonne isolation, des hautes performances thermiques et des apports solaires optimisés. La maison passive utilise l’énergie solaire pour l’éclairage, le chauffage. L’énergie solaire absorbée est rejetée sous forme de chaleur. Le triple vitrage permet de diminuer les apports en autres énergies.

Maison Basse Consommation
La Maison Basse Consommation

Il existe le label « Maison Passive », pour l’obtenir il faut : des besoins en chauffage inférieurs à 15 kWh/m²/an, des besoins en énergie primaire totale inférieurs à 120 kWh/m²/an et la maison ne doit pas perdre plus de 0,6 fois sont volume d’air par heure.Maison Basse Consommation

À propos Jean Nicolas

Pin It on Pinterest